• Jeu. 28 Octobre
  • Ciel Dégagé
  • Min : 6.39°
  • Max : 10.73°
Ville de Séméac

Un inventaire exceptionnel sous des yeux ébahis

 

Un inventaire de la biodiversité aquatique à Séméac

 

Léna, Titouan, Nino… 20 élèves de 6ème du collège Paul VALERY de Séméac sont venus écouter et observer attentivement les agents de l’Office Français de la Biodiversité menant un inventaire exceptionnel à Séméac mardi 21 septembre 2021.

Un inventaire de la richesse aquatique de l’Alaric grâce à la technique de la pêche à l’électricité sans danger pour les êtres vivants aquatiques. Ils sont examinés et relâchés vivants dans l’Alaric.

L’ensemble des données récoltées contribueront à alimenter la base de données nationale (INPI) du Muséum d’Histoire naturelle de Paris.

 

Ville de Séméac, pêche à l'électricité
Philippe BAUBAY, maire de Séméac : « Nous avons vécu ce matin, un beau moment de partage et d’échanges entre un jeune public très attentif et des professionnels de l’Environnement passionnés et pédagogues. Cet inventaire a été réalisé par notre partenaire, l’OFB, dans le cadre de l’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) de Séméac. Il nous a non seulement permis d’améliorer la connaissance de la richesse naturelle de Séméac et aussi, et c’est important, de sensibiliser le jeune public. »
Ville de Séméac, pêche à l'électricité

 

La technique de la pêche à l’électricité

A l’aide d’une anode (arceau) qui diffuse un arc électrique dans l’eau, conductrice, les agents de l’environnement étourdissent les poissons. Tétanisés, ils se laissent facilement capturés. Un protocole minutieux qui nécessite des mesures de protection rigoureuses pour les agents de l’environnement.

La technique de la pêche à l’électricité est sans danger pour les poissons.

Ville de Séméac, pêche à l'électricité

 

 

Les enfants ont ainsi pu observer et identifier plus de trois-cent poissons, entre goujons, truites de rivière, loches franches, vairons et lamproies de planer.

Chacun d’entre eux a alors été mesuré, pesé et détaillé. Ils ont été relâchés, sans séquelle, dans leur milieu naturel.

 

Ces adultes de demain savent désormais que ces eaux qu’ils longent chaque jour, regorgent d’une vie à protéger en préservant la qualité de l’eau et son environnement.
Ville de Séméac, pêche à l'électricité
« Je soulignerai l’implication de l’équipe départementale de l’OFB et de leur directeur Peyo LANDABURU, ainsi que madame BACQUE-CASTAGNE, professeur de SVT au collègue Paul VALERY » conclut monsieur le Maire.