• Mer. 17 Août
  • Ciel Dégagé
  • Min : 15.29°
  • Max : 16.08°

 Moins d’herbe coupée, nature protégée

Et si nous laissions à la nature la place que nous n’occupons pas ou peu ? 🍃

Labellisée Territoire engagé pour la Nature, Séméac s’engage désormais dans la gestion différenciée des espaces verts.

Depuis le passage au « zéro phyto » en 2011, la commune s’est engagée dans la gestion différenciée des espaces verts publics. La gestion différenciée est une méthode d’entretien des espaces verts qui se démarque des méthodes traditionnelles dans la mesure où elle plébiscite des modes de gestion plus proches de la nature et plus respectueux de l’environnement. Cette démarche consiste à trouver un équilibre entre les usages au sein des espaces publics et le renforcement de la biodiversité.

Grâce à une connaissance fine par les services techniques, de l’utilisation des différents secteurs d’un site, qu’il soit jardin public, cimetière, espace de jeux pour enfants ou terrain de sport, une approche personnalisée de l’entretien est mise en place. Elle permet de concilier les différents enjeux d’utilisation par les usagers et d’épanouissement de la biodiversité.

Depuis le printemps 2022, les services municipaux des espaces verts appliquent les techniques suivantes :

  • les tontes sont relevées de 4 cm à 6 centimètres (sauf pour les terrains de sport),
  • Secteur horticole (espace vert très utilisé) : tonte soutenue (zone test),
  • Secteur champêtre (espace vert moyennement utilisé) : tonte moins fréquente mais régulière (zone test),
  • Secteur naturel (espace vert peu utilisé) : fauchage occasionnel (zone test).

Moins fragilisé par les tontes fréquentes et basses, le gazon est mieux préparé aux périodes de sécheresse.

Le cimetière des Pradettes illustre cette gestion vertueuse des espaces verts où on a pu observer des espèces florales spontanées 🌼

Plan d’entretien du cimetière élaboré par les services des espaces verts

Le cimetière des Pradettes, lieu de recueillement et de mémoire, bénéficie d’un entretien réfléchi avec des secteurs au sein desquels la biodiversité prend toute sa place.

Légende :

  • en vert : secteur horticole
  • en orange : secteur champêtre
  • en violet : secteur naturel

 

 Zone d’expérimentation, les secteurs définis peuvent être amenés à évoluer avec l’usage.

Sur les secteurs bénéficiant d’un entretien plus espacé, la faune peut s’épanouir dans ces lieux « refuge » :

  • Elle y trouve des abris pour nicher, se cacher des prédateurs et des ressources alimentaires.
Ville de Séméac, BiodiversitéMare ABC
  • La mortalité des amphibiens, reptiles et insectes chute avec le passage moins fréquent des outils mécaniques.
  • La multiplication des insectes et petits mammifères est une ressource pour des animaux plus imposants (hérissons, milans).