• Mer. 27 Octobre
  • Ciel Dégagé
  • Min : 11.29°
  • Max : 14.08°
Ville de Séméac
    Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • Communauté de l’Abeille séméacaise

Communauté de l’Abeille séméacaise

La municipalité, soucieuse d’endiguer le frelon asiatique tant pour des raisons environnementales que de santé publique, en partenariat avec les apiculteurs amateurs séméacais, crée « la Communauté de l’Abeille séméacaise ».

Insecte invasif originaire d’Asie arrivé en France au début des années 2000, le Frelon asiatique (Vespa velutina) a colonisé très rapidement l’ensemble du territoire national.

La commune de Séméac n’est pas épargnée par ce phénomène et l’année 2020 a vu s’amplifier la problématique de l’installation de reines, qui créent des nids autant dans les jardins des particuliers que sur les espaces communaux.

Chassant les insectes et notamment les abeilles afin de nourrir les larves, le Frelon asiatique est un prédateur redoutable pour les ruchers. Une hécatombe en 2020 : 4 apiculteurs amateurs de la commune ont perdu 11 colonies d’abeilles.

 

La municipalité, soucieuse de contrer ce phénomène tant pour des raisons environnementales que de santé publique, en partenariat avec les apiculteurs amateurs séméacais, s’engage dans la lutte contre le Frelon asiatique et crée « la Communauté de l’Abeille séméacaise ».

En 2020, la Communauté regroupe plus de 90 membres, habitants de Séméac.

Une lutte engagée et sélective

Deux campagnes de piégeage sont organisées chaque année :
  • A la sortie de l’hibernation des fondatrices qui passent l’hiver sous terre. Selon les années et la météo, les reines sortent de terre plus ou moins tôt au mois de mars. Jusqu’au mois de mai, elles sont en quête de glucides et protéines afin de fonder leur colonie (construction du nid primaire et premières pontes des futures reines et des ouvrières).
  • A l’automne. La reine de l’année meurt d’épuisement d’avec pondu une centaine d’œufs par jour mais les futures reines, fécondées par les mâles, iront se terrer pour passer l’hiver.
Mairie de Séméac - Abeille conciabule

Ces campagnes sont à mener sur quelques semaines seulement afin d’épargner les autres insectes.

Il est fondamental que cette démarche soit sélective.

Mouches, papillons, moucherons, abeilles, Frelon européen… un grand nombre d’insectes est attiré par l’appât mis en place, or, tous les insectes sans exception sont indispensables au maintien d’une biodiversité de qualité. Effectivement l’abeille et le bourdon sont les pollinisateurs par excellence mais la mouche par exemple, est un pollinisateur « spécialiste » des petites fleurs, les coléoptères sont les premiers insectes pollinisateurs connus depuis 200 millions d’années, les papillons de nuit participent eux-aussi, à la reproduction des plantes…

Nous devons aux pollinisateurs de toutes sortes, 35% de ce que nous mangeons et 80% des plantes à fleurs dépendent deux.

Comment piéger ?

Au printemps, suite au jeûne hivernal, la reine doit tout d’abord s’alimenter, consommant des glucides qu’elle trouve par exemple dans les écoulements de sève et … dans nos pièges !

C’est pourquoi, il faut  réaliser un appât constitué de :

  • 1/3 de bière – l’alcool permet de repousser les abeilles
  • 1/3 de sirop de cassis
  • 1/3 de vin blanc qui accentue la répulsion des abeilles.

Le piège doit être placé à environ 2 mètres du sol, éloigné des terrasses et des lieux de passage afin d’éviter toute piqure accidentelle.

Il doit rester accessible pour le redescendre régulièrement et procéder aux comptages tous les deux- trois jours au plus, durant la période de capture des fondatrices.

Pour renouveler l’appât, tous les dix jours environ, il ne faut pas nettoyer le piège mais garder un fond de l’ancien appât et deux ou trois frelons asiatiques capturés afin que les phéromones qu’ils sécrètent attirent les autres frelons.

Contribuer à la connaissance

Afin de cartographie la présence des reines et des nids sur le territoire communal et d’affiner la lutte lors de la campagne suivante, il est essentiel de faire l’inventaire des captures dans les pièges en spécifiant les insectes capturés (frelons asiatiques, frelons européens, mouches, moucherons, moustiques…).

Cet inventaire est à annoter sur la fiche : fiche à télécharger

Cette fiche est à renvoyer en fin de chaque campagne en mairie pour traitement des informations et transmission à l’Observatoire du Frelon asiatique.

Cette association produit un état des lieux de la prolifération du Frelon asiatique et organise la lutte contre cet insecte invasif.

Pour distinguer Frelon asiatique et Frelon européen :

www.salamandre.org/article/ceci-nest-pas-un-frelon-asiatique/

Mairie de Séméac - Frelon asiatique
Mairie de Séméac - Frelon asiatique

L’importance de la destruction des nids de Frelon asiatique

Depuis 2021, la commune de Séméac prend en charge la destruction des nids de frelons asiatiques sur le domaine public mais aussi chez les particuliers à concurrence de 30€ de reste à charge par nid pour les particuliers.

Pour ce faire, l’habitant doit signaler en mairie la présence d’un nid de frelons asiatiques. Après vérification, un bon de commande lui sera remis qui indiquera le prestataire à contacter.

Après destruction, l’habitant recevra à son domicile la facture de 30€ par nid, la commune prenant à sa charge entre 70 e 120€ en fonction de la hauteur du nid.

Un nid, même vide, diffuse toujours des phéromones qui peuvent attirer une reine pour la construction d’un nouveau nid à proximité. C’est pourquoi, la destruction des nids vides repérés à l’automne, est prise en charge par la commune. La procédure est identique à la précédente.

Grâce à cette démarche communale et à l’implication de tous, une cartographie des nids et des reines capturées, permettra d’affiner la localisation des pièges pour la prochaine campagne de piégeage.

L’info en plus

Afin de contribuer au maintien de la biodiversité, la commune de Séméac accueille sur son territoire 40 ruches d’un apiculteur professionnel, Jérôme PARPANDET œuvrant sous le nom commercial HOBEES. Monsieur PARPANDET élève des essaims d’abeilles sédentaires de la race Buckfast pour a revente de reines et d’essaims à des professionnels et des particuliers.