• Sam. 22 Juin
  • Couvert
  • Min : 14.08°
  • Max : 15.29°
Sélectionner une page
Ville de Séméac
    Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • Ensemble, protégeons les hérissons

Ensemble, protégeons les hérissons

Le Hérisson d’Europe est protégé depuis 1981. C’est une espèce menacée. Les principales causes de décès : les intoxications alimentaires dues aux pesticides puis les accidents de la route, le parasitisme, les noyades, blessures et la vieillesse, entre autres.

Ensemble, protégeons les hérissons

Avec le programme « un hérisson dans mon jardin »

Malgré son approche « piquante », le Hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus) jouit d’une belle popularité auprès des petits comme des grands. Malgré tout, ce mammifère pourtant protégé depuis 1981, est une espèce menacée. Les principales causes de décès : les intoxications alimentaires dues aux pesticides puis les accidents de la route, le parasitisme, les noyades, blessures et la vieillesse, entre autres.

La commune de Séméac en partenariat avec l’association Nature en Occitanie est accompagnée par la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, met en place un programme participatif de suivi et de protection du Hérisson d’Europe avec l’aide des habitants : « un hérisson dans mon jardin ».

Ses objectifs :

  • sensibiliser aux bonnes pratiques pour préserver les hérissons ;
  • connaître la population de hérissons présente sur Séméac grâce aux remontées d’observations des habitants : les habitants peuvent remonter leurs observations de hérissons sur Séméac par mail à abc@semeac.fr ou par texto à Ronan Lattuga, naturaliste (Parçan) réalisant les inventaires dans le cadre de l’Atlas de la Biodiversité communale de Séméac au 06 40 06 06 33.
  • « Connecter les jardins » en recréant des passages entre les propriétés (privées et/ou publiques) pour permettre le déplacement des hérissons de jardin en jardin sans crainte d’être écrasés, en réalisant des trous de 15 cm de diamètre, au pied des clôtures et murs. Le Hérisson est un grand voyageur : à la recherche d’un partenaire ou de nourriture, il parcourt entre 1 et 4 kilomètres par nuit, en se déplaçant de 3 mètres par minute. Malheureusement, les accidents de la route sont très fréquents et plusieurs dizaines de milliers de hérissons meurent chaque année de collision.

Pour ce faire, la mairie de Séméac et l’association Nature en Occitanie accompagnent les habitants dans le dialogue entre voisins afin d’expliquer les enjeux et de répondre aux éventuelles craintes ou idées reçues sur la faune du jardin. Les travaux du passage à hérissons sont pris en charge par la commune.

Des animateurs et bénévoles de l’association Nature en Occitanie réaliseront du porte à porte à partir de cet été afin de prodiguer des conseils pour protéger les hérissons et expliquer plus avant la connexion entre jardins.

  • Les habitants intéressés par ce programme peuvent se faire connaître auprès de Camille Centis, chargée de mission Développement durable à la mairie de Séméac (camille.centis@semeac.fr / 05.62.38.91.00) ou Sandy Garandeau, animatrice de l’association Nature en Occitanie (s.garandeau@natureo.org  / 07.50.04.89.54).

Un rendez-vous pour toute la famille au CAC

Vendredi 22 septembre 2023, la commune de Séméac propose une soirée gratuite pour partir sur les traces d’une maman hérisson et de ses petits à travers le documentaire « le voyage épique d’un hérisson » produit par Camera lucida. Espèce protégée depuis 1981, et durement touchée par les modes d’agricultures intensifs, le hérisson est contraint de se déplacer vers les villes. Embarquez dans leur périple qui requiert à chaque instant de nouvelles facultés d’adaptation.

Le film sera suivi d’un échange avec Nature en Occitanie pour découvrir les actions que la commune de Séméac met en œuvre afin de préserver les hérissons sur son territoire. L’occasion de vous inscrire au programme participatif « Un hérisson dans mon jardin ».

Mieux connaître le Hérisson d’Europe

Cet allié des jardiniers 🦔

 

Les fausses bonnes idées

  • 🛑 Ne lui donnez pas de lait ni de pain, il y est intolérant,
  • 🛑 Evitez les croquettes ou les pâtés : ils lui donnent la diarrhée, le rendent obèse et malade. Cela lui fait perdre l’habitude de chercher sa nourriture par lui-même.

 

Quand il n’hiberne pas (du printemps à l’automne), le hérisson passe le plus clair de son temps à chercher des partenaires et… de la nourriture, pour le plus grand plaisir des jardiniers. Car le hérisson est friand d’invertébrés (limaces, chenilles, coléoptères, escargots…), plus rarement de petits vertébrés, œufs ou charognes et quand les proies sont rares, de fruits au sol.

Pour le préserver :
  • Je bannis les produits chimiques 🛑 : ils empoissonnent indirectement le hérisson,
  • Je plante des haies composées d’essences variées 🍃,
  • Je sécurise mon bassin ou ma piscine 💦 en fixant une planche antidérapante pour faciliter sa sortie,
  • Je suis vigilant ⚠️ avant de tondre ou de tailler,
  • J’offre des abris : un simple tas de bois ou de grosses branches 🌿, avec un accès de 12 sur 12 cm, vers une loge d’environ 40 sur 60 cm. Sont également appréciés les cavités entre les pierres basses d’un muret, d’un pierrier, au pied d’un tronc vieillissant et même un tas de feuilles mortes,
  • Je mets de l’eau 💧 à disposition dans mon jardin,
  • Je supprime l’éclairage nocturne 💡 dans mon jardin

 

Et… je connecte mon jardin avec celui de mon voisin !